6 rue du Grand Feu 76100 ROUEN
02 35 72 21 97
02 32 10 07 83

Les Fondements Théoriques de nos Interventions

L’équipe est pluridisciplinaire dans ses formations de base, chaque intervenant étant invité à réaliser avec d’autres collaborateurs, des réponses globales  et adaptées aux besoins spécifiques de chaque entreprise. Les interventions d’ABSILIA, parce qu’elles concernent tant les humains en situation professionnelle que les organisations, reposent sur une polyréférence théorique.  Cette posture traduit tant notre volonté d’aborder nos missions dans une perspective globale que de favoriser les interactions des savoirs et savoir-faire de nos experts, qui sont entraînés à élaborer en commun les réponses dont les entreprises ont besoin.

L’analyse systémique est particulièrement efficace pour générer des solutions globales et durables, notamment lorsqu’il s’agit de déployer une stratégie de changement.  L’approche systémique considère les individus et les organisations comme des sous-systèmes en interaction, attachés à l’atteinte d’un objectif (individuel ou collectif) et vise la production de solutions qui vont permettre de générer ou rétablir les états stables possibles dans ces systèmes.

L’analyse clinique permet d’intervenir auprès d’individus, de groupes ou d’institutions dans le but de comprendre et de conceptualiser des problèmes propres à une situation.  Il s’agit avant tout de redonner du sens à une situation conflictuelle ou confuse dans le vécu d’une personne ou d’une équipe, et de participer à une modification des comportements individuels ou collectifs dans un contexte donné.

L’ergonomie en tant que discipline a pour objet l’adaptation du travail à l’homme dans un but d’améliorer les conditions de travail, c’est-à-dire la recherche de la satisfaction des opérateurs, leur confort, leur santé et leur efficacité.  Plusieurs aspects sont considérés : physiologiques, psychologiques, facteurs sociaux, facteurs objectifs et subjectifs.

La psycho dynamique du travail a pour objet l’étude de l’ensemble des processus qui soutiennent la dynamique du corps social. L’objectif étant d’analyser à la fois les ressources et les contraintes de l’organisation. La visée de cette approche est donc l’efficacité, le bien-être et la performance.

La sociologie des organisations, en étudiant le phénomène organisationnel, soulève certaines problématiques récurrentes, qui sont souvent liées aux tensions qui affectent les organisations. Aborder une stratégie du changement sous cet angle permet de travailler à une plus grande cohésion au sein des équipes, d’améliorer leurs capacités d’adaptation et d’innovation, de fluidifier la circulation de l’information, de résoudre des problèmes de communication ou des situations conflictuelles.

L’ingénierie des compétences  prend en compte les divers dispositifs de production de compétences : la formation, l’environnement, les modes de management,  l’évaluation, etc. afin de favoriser une organisation apprenante, un travail formateur,  et plus généralement d’établir un plan de développement de l’entreprise et des compétences nécessaires au déploiement de ses activités et de sa stratégie.

L’analyse fonctionnelle permet de définir des actions de prévention selon une méthode rigoureuse. Elle permet de favoriser la conception d’actions en s’appuyant sur les fonctions de celles-ci. L’objectif n’est pas d’être orienté solutions mais d’être davantage dans une visée de recherche des besoins et des fonctions. La finalité étant d’adapter les actions à chaque structure dans un principe de cohérence, fiabilité et pérennité.