6 rue du Grand Feu 76100 ROUEN
02 35 72 21 97
02 32 10 07 83

Le travail, premier lieu de discrimination

Article paru sur lefigaro.fr, le 23 Mars 2017

Selon le dernier baromètre du Défenseur des droits, 34% de la population active soutient avoir été victime de discrimination.

L’âge et le sexe apparaissent comme les deux premiers critères discriminants.
«#LesCompetencesDabord». Le slogan de la campagne de sensibilisation aux discriminations à l’embauche, porté par le gouvernement en avril 2016, semble trouver peu d’écho, à en juger par la 10e édition du Baromètre du Défenseur des droits et de l’OIT (organisation internationale du travail), publiée ce jeudi.

Pour rappel, cette enquête annuelle, réalisée par Jacques Toubon, et le directeur du bureau de l’OIT, Cyril Cosme, porte sur la perception des discriminations dans l’emploi. Ce dernier constitue le premier vecteur de discrimination dans la société loin devant les relations de voisinage (8%), l’école ou l’université (8%), les relations avec l’administration (7%), les lieux de loisirs (6%), lors des contrôles de police (6%) ou de la recherche d’un logement (5%) (*).