Cohérence cardiaque

Le cœur envoie des informations de façon permanente au cerveau. Lorsque nous sommes en situation de stress, le cerveau provoque inconsciemment au niveau de notre respiration des inspirations longues et expirations courtes, faisant battre le cœur de manière irrégulière. De plus, le cerveau alerte le système limbique (centre des émotions) que nous sommes en présence d’une situation stressogène, déclenchant des pensées ou émotions négatives.

Il s’agit donc de modifier volontairement notre rythme respiratoire pour agir sur le rythme cardiaque.

En pratiquant 6 respirations par minute, le cœur atteint ce qu’on appelle la « cohérence cardiaque », par le biais d’inspirations et d’expirations de même intensité, de manière très régulière. En atteignant, cet état de cohérence, le cœur envoie alors des informations positives au système limbique, qui était jusqu’alors en alerte. Celui-ci se met par la suite en cohérence émotionnelle et installe le retour au calme généralisé.

Apprendre à obtenir une détente durable en utilisant une technique corporelle, stabiliser son rythme cardiaque et obtenir plusieurs bienfaits, à la condition de s’entraîner régulièrement.

Les effets si l’on s’entraîne régulièrement : Peut permettre de tenir plus facilement le rythme de 6 respirations/minute et intervient sur le long terme en prévention de la santé.

  • Augmentation de l’efficacité du système immunitaire
  • Sensation de bien-être et de calme paisible
  • L’esprit s’éclaircit
  • Amélioration de nos réactions face au stress
  • Mise en état d’harmonie des différents systèmes du corps (respiratoire, immunitaire, cardiaque et digestif)
  • Augmentation dans des proportions très importantes du taux de DHEA (ralentissant le vieillissement)
  • Baisse de la tension artérielle chez les hypertendus…
Calque 6
  • Assis(e) sur un tabouret ou une chaise, mais sans s’appuyer au dossier.
  • Comme dans toute technique de relaxation, on commence par tourner un instant son regard vers soi-même, son corps, sa posture assise.
  • Puis il s’agit d’utiliser la respiration, elle est une clé, mise à notre disposition pour agir directement sur nos fonctions neurovégétatives (système nerveux), donc sur notre psychisme.
  • Il est important que la respiration soit rythmée avec précision et régularité.
  • L’état de cohérence cardiaque se manifeste lorsque vous avez un rythme de l’ordre de 6 respirations par minute environ. Il se met en place au bout de 3 minutes d’exercice de ce rythme respiratoire  (soit 18 respirations  pour 3 minutes).

À pratiquer 2 à 3 fois par jour à raison de 5 à 10 minutes chaque séance (plus si vous le désirez) ou moins si vous n’arrivez pas à pratiquer aussi longtemps.