Conduire la prévention psychologique des restructurations

Les restructurations et les PSE génèrent des déséquilibres psychologiques. Ceux-ci peuvent être pris en charge de manière collective et individuelle afin de limiter les impacts sur la santé et préserver l’acceptabilité de la recherche de solutions.

  • Développer une démarche de prévention sur le plan psychologique,
  • Réduire les préjudices sur la santé des personnes et des collectifs de travail,
  • Accompagner les acteurs pour renforcer leur capacité de résilience.
Calque 6
  • Consultation individualisée de soutien psychologique,
  • Ateliers de sensibilisation :
    • « Faire face à l’incertitude »
    • « Gérer son stress »
    • « Mieux réguler ses émotions »
    • « Préparer les apprentissages liés à des changements »
    • Mise en place d’ateliers ajustés aux spécificités des situations de terrain.
  • Séminaires de développement des compétences managériales en situation de mutation et de crise,
  • Coaching,
  • Conception et mise en œuvre de mesures de prévention des risques psychosociaux,
  • Mise en place d’un observatoire de la santé psychologique des collectifs de travail : taux d’anxiété, appréciation du risque de passage à l’acte suicidaire, taux de stress pathologique, repérage des comorbidités et des états post-traumatiques.
  • Suivi individualisé des salariés en difficulté,
  • Animation de groupes de travail sur la résolution de problèmes auprès des collectifs.